Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Dossier papillons - 5. Le sol

Quelques conseils faciles pour attirer les papillons dans votre jardin !

Avec une urbanisation toujours croissante, des routes bétonnées, des gazons coupés au raz et la disparition des prés sauvages, la population de papillons dans nos régions diminue fortement. Mais nous pouvons tous agir pour renverser cette situation.

A travers ce petit dossier, découvrez quelques conseils pour faire revenir les papillons de jour dans vos jardins. Ce dossier est composé de 6 parties à découvrir tout au long du mois d’Août. Suivez le lien de ce menu pour accéder au différentes fiches conseil.

  1. Un point d’eau
  2. Des fleurs à foison
  3. Vive les herbes folles
  4. Le sol
  5. Un gîte pour l’hiver
  6. Un petit coin à l’abri du vent

A n’en pas douter les aménagements que vous effectuerez dans vos jardins pour attirer nos amis papillons attireront l’œil et l’envie de tous vos voisins.

2. Le sol : une richesse qui dépend de la pauvreté

 


Il y a aussi beaucoup d'autres plantes qui pourront vous aider à attirer les papillons dans votre jardinerie Tournesols préférée : à Châtelineau (près de Charleroi) ou à Chapelle-lez-Herlaimont (près de La Louvière et Nivelles)

 

Plus une terre est riche plus elle favorise le développement des graminées à croissance très rapide, au détriment des jolies plantes à fleurs. Aussi mieux vaut appauvrir le sol en évitant tout amendement, et en retirant le produit de la fauche.

Cet export doit idéalement être réalisé quelques jours après la coupe, afin de laisser aux chenilles (mais aussi aux orvets, batraciens ou petits mammifères, etc...) le temps de trouver un refuge.

Là encore, comme nous le suggérions dans un précédent article, réservez un petit coin pour accueillir les papillons et opérer tous ces précieux aménagements.

Réservez cet espace pour faire pousser ces plantes peu aimées si ce n'est de nos chères insectes. L'ortie par exemple, approchez-vous d'un massif d'orties et observez les chenilles noires en dévorer les feuilles. Ces larves sans grand panache deviendront tôt ou tard de superbes Paon-du-jour, Vulcain, Robert-le diable ou encore Petite-tortue... Autant de papillons emblêmatiques dont le développement dépend de ces plantes "indésirables", surtout dans le reste du jardin. Laissez donc leur une chance d'émerger dans un coin de votre jardin. (source : La biodiversité en Wallonie)


N'hésitez pas à réagir et nous donner votre avis sur notre fan page Facebook

 

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form